Actualités

La Bière de la Rade à la Coop sur Mer

C’est un établissement atypique, proche de l’autoroute, à la Porte des Oliviers. A l’extérieur, un tonneau annonce la couleur : vous êtes bien dans la brasserie toulonnaise qui a fait le pari audacieux de commercialiser une bière « locale », qui se décline à partir de noms de poissons…

 

C’est l’histoire de deux copains de lycée, Simon et Charles, qui ont d’abord travaillé dans l’évènementiel, la musique, avant de se lancer dans cette aventure personnelle : une brasserie toulonnaise, de qualité, et qui progresse. Bien sûr, ils se sont formés, mais racontent qu’ils brassaient déjà dans le jardin familial, par curiosité… Au départ, ils étaient deux, aujourd’hui, il y a aussi Anthony, Robin et Julien à la production, Boris, le barman, aidé d’Alexis, le « petit dernier » et Elsa, chargée des relations avec les clients professionnels…

Comme des sportifs, ils ont l’esprit d’équipe, avec un même objectif : produire et faire apprécier des bières de qualité (« avec du malt, pas du maïs » précise Anthony…). Ni pasteurisée, ni filtrée, la Bière de la Rade va chercher le houblon en Angleterre, car l’Alsace, qui était une grande productrice, voit ses surfaces agricoles se réduire, au bénéfice de l’immobilier. Leur rêve ? Réaliser une filière « houblon », en PACA…

On prépare le printemps

Dans leur local, l’espace de production avec ses cuves en inox, jouxte le bar et la salle où se retrouvent tous les amateurs de bières, artisanales, colorées ou blanches, comme « La Daurade » : il y en a six, à choisir selon l’heure et le goût, de « La Girelle » à  « La Rascasse », en passant par « La Murène ». « Et la couleur n’a rien à voir avec le degré d’alcool ».

Il faut, au minimum, un mois pour parfaire la fabrication et passer à l’embouteillage : c’est dire que la petite équipe n’a pas trop le temps de rêver.

« Notre production est présente dans les restaurants, les bars, les caves à bière, … et à La Coop sur Mer, mais nous sommes aussi partenaires de nombreux événement festifs. Aujourd’hui, nous préparons le printemps, avec les festivals à venir. »

Avec  « La Coop sur Mer »

Dès l’ouverture de l’épicerie labo de  La Coop sur Mer,  la philosophie du projet de supermarché coopératif a séduit Charles : « permettre aux consommateurs engagés dans ce projet d’accéder à des produits de qualité, à un prix raisonnable, et en respectant les producteurs, est une démarche qui mérite d’être soutenue. Nos bières sont présentes sur les rayons du local de la traverse des Capucins depuis le début… »

Prochaine étape, avec un rayon encore plus grand : la grande épicerie.  Mais ceci est une autre histoire…

 

 

Partager cette page :