ActualitésÉvènements

La Coop sur Mer démarre sa campagne de crowdfunding !

Tadam ! Notre campagne de crowdfunding démarre le 22 Mai !
Si vous partagez nos valeurs, aidez-nous à atteindre nos objectifs !  Alors soutenez-nous maintenant ! 👉  ICI !
Relayez l’information ! Parlez de notre campagne à vos amis, vos best-friends, vos collègues, votre patron, votre belle-mère. Participez aux évènements que nous organisons, nous vous accueillerons avec plaisir. La communication c’est la clé d’une campagne réussie, alors faites du bruit !

Notre projet de supermarché coopératif avance à grands pas : L’ouverture de l’épicerie intermédiaire de 80m2 se profile à l’horizon tout proche et nous aurons bientôt plus que jamais besoin de votre soutien !

Si vous souhaitez vous investir activement à nos côtés dans cette campagne, en fonction de vos disponibilités et de vos compétences, vous êtes plus que bienvenus !

► Le projet

Nous avons toutes et tous envie de manger de bons produits, locaux, sains et à des prix accessibles. Quand nous avons découvert La Louve, le premier supermarché coopératif et participatif ouvert à Paris en 2016, nous avons décidé de créer nous aussi notre supermarché à Toulon. En devenant acteurs de notre consommation, nous décidons de ce que nous voulons voir dans nos rayons et notre assiette : des produits de qualité sans se ruiner.
Nous sommes aujourd’hui 580 toulonnais.e.s de tous horizons réunis dans cette grande aventure.

► C’est quoi un supermarché coopératif ?

C’est un supermarché à but non lucratif qui nous ressemble, dont nous sommes à la fois les patrons, les clients et… les « employés », où nous choisissons les produits et fixons les prix. Oui, c’est possible et ça existe déjà ailleurs :
Depuis plus de 40 ans à New-York ! La Park Slope Food Coop, fondée en 1973, est le supermarché coopératif et participatif le plus grand au monde : 17 000 membres, plus de 15 000 produits, la plupart bio, locaux, artisanaux, tous choisis avec soin.

Ici, en France, nous sommes accompagnés et suivons de près le modèle de La Louve : Avec près de 6400 coopérateurs à ce jour, une moyenne de 142 nouveaux chaque mois, le premier supermarché coopératif Parisien qui a ouvert ses portes en novembre 2016 est un succès !

► Comment ça fonctionne ?

Concrètement, les membres coopérateurs :
• Investissent 100 €, soit 10 parts de la coopérative (les bénéficiaires des minimas sociaux peuvent n’acheter qu’une part, soit un investissement de 10 €). Ces sommes sont remboursables à tout membre qui souhaite quitter la coopérative.
• Donnent 3h consécutives de leur temps, toutes les 4 semaines : cela correspond à 75% des tâches nécessaires au bon fonctionnement du magasin (caisse, stock, administration, nettoyage…) mais surtout cela permet de proposer et maintenir des prix très bas tout en payant un prix juste aux producteurs.

Dans notre supermarché on trouvera :
• Des produits locaux et issus de l’agriculture biologique ou raisonnée chaque fois que cela sera possible, à prix moindres de 20 à 40% par rapport aux supermarchés bio traditionnels.
• Une offre alimentaire et non-alimentaire suffisamment diversifiée pour satisfaire tous les goûts et les habitudes alimentaires des coopérateurs
• Des produits en vrac afin d’éviter les emballages
• Des services associés au lieu (ateliers nutrition, cours de cuisine, halte garderie, café, conférences, espace d’activités autour du bien être, etc.)

► Et comment finance-t-on le projet ?

En lançant une campagne de financement participatif (ou crowdfunding) ! Essentielle pour bien démarrer, cela nous permettra de garantir notre indépendance financière, et de concrétiser nos projets.
• Nous pourrons tester en pratique à une petite échelle la future organisation du supermarché coopératif dans notre nouvelle épicerie labo.
• Plus on accumule de fonds propres, moins on dépend des emprunts et des partenaires extérieurs, plus on reste maître de notre barque !
• Et puis le montant de vos contributions ainsi que votre nombre montreront aux banques et aux bailleurs la force de mobilisation de notre projet, élément essentiel pour sa réussite.

Objectifs à court terme (2018) :
• S’installer dans notre nouveau local, plus grand (80m²) meublé et équipé afin de pouvoir continuer la vente en direct sur un modèle d’épicerie-labo et préparer sereinement l’ouverture du supermarché.
• Recruter un.e voire deux salarié.e.s pour veiller au bon fonctionnement des activités et coordonner la participation des adhérent.e.s

Objectifs à moyen terme (2019) :
Un vrai supermarché, d’une surface entre 1000 et 1200 m², quelque part à Toulon ouvert à tous les coopérateur.trice.s !
 Le magasin proposera une gamme complète de produits pour que chacun.e puisse trouver tout ce dont il ou elle a besoin.

► Les paliers à franchir :

► PALIER 1 : 5000 € pour payer les premiers mois de loyer, réaliser les travaux, acheter les premiers meubles !
• Des travaux pour faire du local un lieu convivial et ouvert sur le quartier, un lieu de travail serein et un lieu de distribution alimentaire aux normes.
• Acquérir du mobilier pour que celui-ci devienne un espace agréable (chaises, tables, ordinateurs, imprimante…).

► PALIER 2 : 10 000 € pour préparer notre épicerie-labo !
La route qui mène à notre Supermarché passe par notre épicerie-labo car elle atteste de notre sérieux, il nous permet de tisser des liens avec des producteurs locaux et surtout il nous fait nous rencontrer pour grandir ensemble ! Augmenter l’offre nous permet tout simplement de faire grossir nos rangs !
• Équiper la partie de stockage et de vente (étagères, équipements réfrigérants pour les produits frais, etc),
• Jouer aux épicier.e.s dans de bonnes conditions (balances professionnelles aux normes, imprimante de tickets de caisse, etc).

► PALIER 3 : 15 000 € pour tester encore plus de produits et augmenter les ventes !
Accélérer la cadence des distributions nous permet d’enclencher des revenus supplémentaires liés à la vente, et surtout permet à nos membres de quasiment se passer de la grande distribution !
• Augmenter les stocks et le nombre de jours d’ouverture de l’épicerie-labo.
• Avoir la capacité financière pour payer nos fournisseurs plusieurs fois par mois.


► PALIER 4 : 20 000 € pour gérer le local et former les membres !
En étoffant l’équipe salariée, on accélère la mise en place du supermarché !
• Recruter un.e salarié.e pour coordonner les activités de l’épicerie-labo.

Nous comptons sur vous ! Soutenez notre beau projet et rejoignez l’aventure ! 🙂

Partager cette page :