Évènements

ApéroCoop « Do It Yourself » en ce 24 mai !

Avant le thème central qui pourrait se traduire par « Sauvons activement notre peau ! », notre présidente Dominique a brossé les avancées et réflexions actuelles  incontournables pour l’aboutissement de notre projet : statuts, protection des données personnelles, « business plan », etc. Elle a aussi rappelé que le catalogue des marchandises se construisait avec la participation des adhérents. Chacun peut exprimer ses souhaits dans un classeur dédié mis à disposition à l’accueil de notre épicerie-labo.

Maintenant rentrons dans le vif du sujet !

Saviez-vous que, chaque jour, une personne peut appliquer sur son corps  jusqu’à 200 ingrédients chimiques, potentiellement toxiques pour la santé et l’environnement ?!? C’est ce que nous a révélé Juliette, adhérente, consommatrice éclairée et adepte de fabrication rapide et simple de produits cosmétiques et ménagers. Elle nous a présenté les principes de la Slow Cosmétique®.

Ce comportement responsable est basé sur quatre piliers :

  • la perspicacité : évaluer les réels besoins de notre corps,
  • le raisonnement : tendre vers des produits éthiques,
  • la salubrité : respect du vivant, à commencer par notre peau !
  • l’écologie : ingrédients bio, naturels, peu transformés, non polluants.

Il invite à consommer moins, mais mieux. Décrypter l’étiquetage (Reconnaitre les cosmétiques naturels et honnêtes, application Clean Beauty) devient indispensable pour débusquer perturbateurs endocriniens, CMR (Cancérogènes, Mutagènes ou toxiques pour la Reproduction) ou autre nanomatériaux, s’avérant dangereux par accumulation dans différents produits (exemple, le phénoxyéthanol, présent dans shampoings et dentifrices). De plus, nul besoin de cumuler les produits (et leurs emballages) spécifiques pour chaque partie de notre corps. Une matière noble peut avoir plusieurs utilisations : le beurre de karité est une excellente crème hydratante  pour l’ensemble du corps, pieds, mains et visage compris ; le gel à l’aloe vera est à la fois efficace en masque hydratant, cataplasme apaisant et après-shampoing démêlant.

Mieux que l’achat responsable, la fabrication maison est une garantie de transparence totale !

Et cela vaut également pour l’entretien de la maison, car les produits actifs contre tout type de saleté (hygiène et nettoyage domestique) vendus par les marques conventionnelles peuvent s’avérer toxiques pour notre santé et pour l’environnement ! Se munir d’une droguerie « zéro déchet » : savon de Marseille, savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, percarbonate de soude (eau oxygénée solide), acide citrique, huiles essentielles. S’armer d’un verre doseur, une balance, un entonnoir et réutiliser de grands flacons. Ne pas transgresser certaines règles, comme ne pas mélanger vinaigre et bicarbonate, ne pas chauffer le percarbonate (…Boum !) ni les huiles essentielles, etc.

Mais pourquoi vous en dévoiler plus alors que, sur la demande enthousiaste des adhérents présents, Juliette va organiser des ateliers « Do It Yourself » !

Inutile de vous dire que la troisième mi-temps (l’apéro) a été riche en expériences partagées et informations glanées ! Comme les précédentes, cette soirée très chaleureuse préfigure ce que sera notre futur supermarché : un lieu de consommation de qualité certes, mais aussi un lieu de vie !

 

 

 

 

Partager cette page :